AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...

Aller en bas 
AuteurMessage
Phine
Nage en plein bonheur
Nage en plein bonheur
Phine

Féminin
Nombre de messages : 1843
Age : 34
Localisation : Brie Comte Robert (77)
Date d'inscription : 13/04/2005

Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen... Empty
MessageSujet: Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...   Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen... Icon_minitimeLun 30 Mai - 11:21

Je pense que tout le monde connait l'histoire mais pour le plaisir...

La jeune héroïne (19 ans) avait délivré Orléans et fait sacrer le roi Charles VII à Reims. Emportée par son succès et la faveur des foules, elle veut en finir au plus vite avec les Anglais. Elle veut aller délivrer Paris, mais les Parisiens ne veulent pas de son aide. Le roi la tient alors à l'écart en lui demandant de combattre un brigand. Par la suite, les habitants de Compiègne, attaqués par les Bourguignons, appellent Jeanne à l'aide. Elle lève avec ses propres deniers une troupe de 400 mercenaires et se précipite à leur secours sans en référer à son roi. Elle entre dans la ville à la faveur de la nuit. Mais le lendemain, en tentant une sortie, elle est faite prisonnière par les Bourguignons de Jean de Luxembourg. Les Anglais rachètent Jeanne aux Bourguignons pour dix mille livres tournois sans que le roi capétien fasse un geste en sa faveur. Jeanne est emmenée à Rouen et enfermée dans la forteresse du Bouvreuil en vue d'être jugée par un tribunal d'Église. Ces ecclésiastiques français admettent difficilement que Dieu ait pu s'adresser par-dessus leurs têtes à une simple bergère. Ils admettent encore moins qu'Il ait eu envie de prendre parti dans la sombre querelle des Armagnacs et des Bourguignons. Les juges dépêchent des enquêteurs à Domrémy mais les témoignages des habitants sont si favorables à l'accusée qu'ils doivent détruire leur rapport. Ils reprochent à Jeanne d'avoir revêtu des habits d'homme (sic), d'avoir essayé de se suicider (il s'agissait en fait d'une tentative d'évasion), et bien sûr d'avoir eu de fausses visions. Condamnée à mort, elle se rétracte une première fois au moment de monter sur le bucher puis quelques jours plus tard reprononce ses voix et est brulée en tant que relapse. Le bûcher étant trop élevé, le bourreau se trouve dans l'impossibilité d'étrangler sa victime avant que les flammes ne l'atteignent, ce qui vaut à Jeanne de périr vive dans de grandes souffrances.

Voilà pour l'histoire de Jeanne d'Arc, on remarque que les recherches de preuves à l'époque était quand même limitée... car quand elles ne convenaient pas, on détruisait les actes trouvés!!

PS : pour une note un peu plus gaie, le 30 mai est aussi marqué par la publication de la première édition de la Gazette en 1631... sous le règne de Louis XIII, une poignée de privilégiés découvre La Gazette. Il s'agit du premier journal publié en France. Cette feuille d'information hebdomadaire tire son nom d'une monnaie (gazetta) qui équivalait à Venise au prix d'un journal. Le fondateur de La Gazette, Théophraste Renaudot (45 ans), bénéficie du soutien de Richelieu, ce qui va assurer le succès de son entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
http://louloutes05.skyblog.com/
 
Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daphnièle
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaïsa :: A vos claviers ! :: Ca s'est passé ...-
Sauter vers: